Harley Davidson et Indian vont délocaliser en Europe et en Asie

Harley Davidson et Indian ont récemment annoncés leur volonté de déplacer une grosse partie de leur production dans leurs usines déjà présentes en Europe et en Asie.  La marque Indian a d’ailleurs donné plus de précisions en mentionnant son usine de production polonaise.

Harley Davidson et Indian rejoignent l’Europe et l’Asie

Ces réactions sont les conséquences directes liées aux taxes sur l’acier imposées par Donald Trump. Celui-ci ayant décidé de taxer l’acier européen à 25% et l’aluminium à 10%. La réaction de Bruxelles ne s’étant pas faite attendre sur les produits américains… Les jeans, les motos ou encore l’alcool se sont vus infliger une taxe de l’ordre de 25% sur les importations vers l’Europe.

Une taxe colossale qui ferait monter le prix des motos de près de 2000 €. Lorsque l’on a en tête le prix auquel se vendent ces marques en concession, imaginer l’impact que cela pourrait avoir sur les ventes… L’Europe étant le deuxième marché après les Etats-Unis pour Harley, il s’agit d’une perte inimaginable pour la marque qui a déjà failli succomber à plusieurs reprises dans le passé. Rappelons-nous également que cette marque avait par ailleurs été sauvée par l’Europe dans le passé. Dans les années 1950 Harley-Davidson rattrapera son retard technique et se mettra à vendre un style de vie et pas seulement une moto. En 2001, Harley-Davidson joua un beau coup avec son V-Rod qui lui permis d’entretenir son image de marque associée au style de vie et la moto.

On sait que la situation actuelle pour Harley n’est pas idéale lorsque l’on découvre leur bilan annuel mondial sur les ventes. En effet, depuis ces dernières années, les ventes régressent chez Harley subissant la concurrence des marques japonaises. Sur 2017, on se rappellera pourtant les difficultés rencontrées par Suzuki  qui a pu profiter aux autres marques comme Harley. Pourtant cette opportunité ne les a pas aidés à sortir la tête de l’eau…

La réaction de Donald Trump

On peut voir au travers des différents tweets ci-dessous que Donald Trump n’aura pas perdu de temps pour répondre. Il ira même jusqu’à dire que les représentant Harley ne sont pas de vrais américains.

Traduction : Harley-Davidson ne devrait pas construire dans un autre pays, jamais ! Les employés et les clients sont déjà très en colère contre eux. Si’ls partent, ça va être le début de la fin. Ils se sont rendus, ils ont tout lâché. L’aura s’en ira et ils seront taxés comme ils ne l’ont jamais été auparavant !

Dans un autre tweet également intéressant à vous partager Donald Trump livre d’autres éléments intéressant à analyser. On découvre notamment que Harley prévoyait déjà de déménager une grosse partie de sa production en Thaïlande. Vérité ou mensonge ? On se saura peut-être jamais. Est-ce que Harley a profité des nouvelles taxes douanières imposées par Bruxelles pour son annonce ? On ne le saura peut-être jamais non plus…

 

Traduction : Au début de l’année, Harley-Davidson a déclaré qu’elle déplacerait une grande partie de ses usines de Kansas City vers la Thaïlande. C’était bien avant que les taxes soient annoncées. Par conséquent, ils utilisent simplement les taxes/ Trade War comme un prétexte. Cela montre à quel point le commerce est déséquilibré et injuste, mais nous le résolverons…..

Voici donc deux des 6 tweets extraits dans lesquels Donald Trump réagira tout au long de la même journée. On le ressent à la fois partagé entre colère, déception et impulsivité.

harley part en Europe

Aidez-nous en nous soutenant sur les réseaux sociaux :

Vous aimerez aussi...

Poster un Commentaire

Soutenez Motoconseils.com et tenez vous informés en likant notre page Facebook officielle !

 Merci pour votre soutien 🙂

 

L’admin Motoconseils.com