Fiche 12 : stabilité et trajectoire

1) L’effet gyroscopique

2) Le contre braquage

3) La force centrifuge

4) L’évitement

5) Les virages en moto

1) L’effet gyroscopique

C’est ce qui fait que la moto va tenir en équilibre sur deux roues en ligne droite. L’effet gyroscopique se déclenche lorsque la moto passe le cap des 30km/h. En dessous de cette vitesse, la moto tient en équilibre grâce au motard uniquement.

A plus de 30km/h, c’est-à-dire lorsque l’effet gyroscopique agit il devient désormais impossible de tourner le guidon de la moto (les deux roues restent dans le même axe). Pour appréhender une courbe, le motard doit alors incliner la moto.

2) Le contre braquage

Cette inclinaison s’obtient lorsque le motard appuie avec son pied sur les cale-pieds et lorsqu’il appuie sur le guidon avec sa main.

Par exemple :

-Pour aller à droite le motard doit appuyer avec son pied à droite et avec sa main à droite.

– Pour aller à gauche le motard doit appuyer avec son pied à gauche et avec sa main à gauche.

3) La force centrifuge

C’est la force qui va entraîner la moto à l’extérieur du virage. Celle-ci varie en fonction du carré de la vitesse.

4) L’évitement

L’évitement est parfois plus efficace qu’un freinage brusque mais n’est pas toujours évident à reproduire en pleine circulation.

La qualité et la réussite de l’évitement peut dépendre :

  • de l’expérience du pilote
  • de la condition physique du pilote
  • de la connaissance de la machine
  • du type de machine
  • de la présence d’un passager
  • du chargement
  • de l’adhérence
  • de la distance

5) Les virages à moto

Pour aborder correctement un virage il faut :

-mesurer l’importance de la courbe

-évaluer l’état et la largeur de la chaussée

-prévoir la présence ou non d’autres usagers

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *