Branchement de feux additionnels ou longue portée sur sa moto

Comment brancher des feux additionnels sur sa moto ?

Brancher des feux additionnels ou longue portée sur sa moto est une chose mais bien le faire en est une autre.

Il ne faut pas non plus des connaissances poussés en électronique mais un minimum de jugeote pour y arriver.

Bien se renseigner avant de se lancer dans le branchement

Avant toute chose il est important de se renseigner au préalable sur la capacité de votre moto à supporter des feux supplémentaires. Par exemple pour certains modèles il peut vous falloir un boitier supplémentaire pour éviter de vous retrouver avec une erreur sur votre tableau de bord. Boitier communément appelé « boitier anti erreur ».

Pour certains modèles BMW si l’ordinateur détecte une consommation à la sortie plus importante que d’habitude il vous renverra immédiatement une erreur ou vous indiquera un message de type « LAMP ».

En général, ce type de problème se pose plus couramment pour des longues portées allogènes. Les leds consommant beaucoup moins il est peu probable que vous rencontriez ce type de problème quelle que soit la moto.

Pour quel usage ?

La deuxième chose importante au moment de l’achat du matériel est de savoir précisément l’usage que vous allez en avoir.Est-ce pour frimer ? Pour éclairer plus loin ? Éclairer plus large ? Éclairer plus fort ? Mieux voir dans le noir ?

Bref, toutes des questions qui peuvent paraître anodines mais très importantes car une fois les feux montés, il sera trop tard.

Il existe deux types de feux additionnels :

  • Les feux longue portée
  • Les feux larges de proximité (à angles larges)

Comme son nom l’indique les feux longue portée permettent d’éclairer loin et les feux larges de proximité permettent d’éclairer plus largement sur une distance visible de plusieurs mètres.

Pensez à l’esthétique de votre moto

Enfin, l’étape ultime pour ne pas être déçu, pensez à bien vérifier la couleur de votre éclairage. Par exemple si vous prenez des feux additionnels à leds vous allez avoir un éclairage proche du blanc alors que des halogènes tireront vers le jaune.

Sur la majorité des motos l’éclairage étant jaune, il faudra vous attendre à avoir une couleur différente entre vos additionnels et vos feux de croisement.

Sinon vous pouvez faire d’une pierre deux coups et soit opter pour une ampoule halogène classique White vision effet Xénon ou alors remplacer l’halogène par du led. Vous êtes le seul à pouvoir trancher et décider mais sachez que vous pouvez très bien avoir du led en additionnel et de l’halogène en feu de croisement.

Maintenant vous êtes préparés pour passer à l’étape suivant : l’achat des feux additionnels.

L’achat des feux additionnels

Personnellement j’ai fait le choix de ne pas m’orienter vers de grandes marques de feux additionnels car je considère que le prix n’est pas justifié. C’est juste un choix mais vous n’êtes pas obligé de faire comme moi…

De plus en plus de sites spécialisés proposent des kits complets de feux additionnels adaptés à de nombreux modèles de motos. De plus ces mêmes sites vous proposent d’acheter également des adaptateurs pour poser vos feux sur vos crash bars (pare carters).

Question portefeuille des feux additionnels corrects avec adaptateur vous coûteront une centaine d’euros environ contre trois cents à quatre cents euros pour des grandes marques. Je précise également que les feux achetés une centaine d’euros sont garantis 5 ans ! Je vais pas faire de publicité mais je vous assure que vous pouvez en trouver facilement sur internet avec une garantie supérieure à de grandes marques.

Maintenant on a désormais fait le tour de la question et il est temps de rentrer dans le vif du sujet.

Montage de feux additionnels sur moto

Pour commencer faisons l’inventaire du kit que vous avez reçu.

Logiquement celui-ci se compose de :

  • Deux feux additionnels
  • Un faisceau de câblage avec relais et fusible de protection
  • Un interrupteur

Avant toute chose commencez par débrancher la batterie de votre moto. A ce moment là profitez-en pour localiser votre boîte à fusible et cherchez la partie fusible correspondante à l’éclairage.

Bon… Parce qu’une image vaut mieux qu’un long discours et parce que ce n’est pas toujours évident à expliquer je vous ais mis un schéma qui je pense devrait vous parler. Les explications détaillées sont juste en dessous.

Branchement feux additionnels moto

Montage feux additionnels moto

Maintenant passons un peu de temps sur le relais pour expliquer son utilité. Concrètement le relais sert de pont et va s’enclencher lorsque le courant passe pour allumer les feux de croisement. En fait le relais va servir d’interrupteur complémentaire. Le relais est composé de quatre cosses dont deux servent à se connecter à la batterie, une à se brancher sur les feux de croisement et l’autre à se connecter directement aux feux additionnels.

Quand le feux de croisement s’allument ceux-ci enverront la ressource directement vers les feux additionnels et l’inverse quand ils seront éteints. L’idée étant d’éviter de se brancher directement sur la batterie car imaginez les conséquences s’il était possible de les allumer moteurs arrêté…

Vous devriez donc rapidement localiser un fil jaune et un fil blanc correspondant respectivement au feu de croisement et feu de route selon votre machine. Parfois l’un et l’autre sont inversés donc pendez à bien vérifier selon votre moto. Avec un contrôleur il vous suffit d’enlever la broche d’un des phares et mettre le contact puis tester le fil qui alimente les feux de croisement.

Une fois que c’est fait sectionnez le câble du feu de croisement et dénudez-le de chaque côté afin d’accueillir le fil du relais qui sera branché en numéro 86.

En gros vous faites comme une sorte de dérivation. Comme le feu de croisement est le déclencheur celui-ci aura besoin d’être réceptionné par le relais. Dès que vous y êtes passez à l’étape soudure où il vous faudra souder la section que vous avez à l’instant coupée en y ajoutant le nouveau fil qui vient du relais.

……………Une fois que ça c’est fait le reste c’est du gâteau ! …………………………..

Toujours en partant du relais branchez les câbles qui partent directement vers vos feux additionnels (un rouge et un noir logiquement).

Une fois que ça c’est fait, branchez la batterie en commençant par le rouge puis le noir.

Vous n’avez plus qu’à mettre le contact et admirer le résultat ! 🙂

Aidez-nous en nous soutenant sur les réseaux sociaux :

Vous aimerez aussi...

Poster un Commentaire