Boîtes automatiques et semi-automatiques moto / scooter : fonctionnement

On retrouve de plus en plus de voitures équipées de boîtes automatiques ou semi-automatiques; désormais il en est de même pour les motos. Les constructeurs déposent fréquemment des brevets et testent de nouvelles solutions pour proposer des motos sans embrayage au guidon. On recense trois types de transmission automatique comme pour les voitures :

  • la transmission à variation continue
  • la  transmission semi-automatique
  • la transmission à double embrayage

La transmission à variation continue (CVT)

La transmission à variation continue est un type de transmission très répandu chez les scooters, les motos neige et les tracteurs de jardin. Ce type de transmission est capable de changer facilement et efficacement le nombre de rapport de façon continue et infinie. Le CVT a la particularité d’amener le moteur dans les tours par minutes les plus efficaces permettant d’éviter de pousser trop haut dans les rapport et diminuer les coûts en carburant. La transmission à variation continue fonctionne avec un système de deux arbres (un arbre fixe et un arbre mobile) équipés d’une poulie avec en face deux cônes. Une chaîne métallique ou en caoutchouc est tendue en V entre les deux cônes de chaque poulie.

transmission automatique moto CVT

La  transmission semi-automatique

La transmission semi-automatique est une transmission connue comme étant une transmission sans embrayage manuel où la transmission est gérée par des boutons sur le guidon. Les vitesses ne changent donc pas automatiquement mais leur passage est facilité par des boutons en remplacement de l’action manuelle sur l’embrayage et le sélecteur de vitesse au pied.

La transmission à double embrayage

La transmission à double embrayage reprend le même principe qu’une boite de vitesse manuelle sauf qu’elle est composée de deux embrayages qui sont robotisés. Les rapports sont ainsi gérés de manière paire et impaire (ex : pair pour la première vitesse et impair pour la seconde). En plus d’être efficace en terme de réduction de consommation, ce type de transmission permet de gagner en rapidité contrairement à d’autres types de transmission. Au passage d’une vitesse ou changement de rapport, le débrayage d’une vitesse est réalisé au même moment que l’embrayage d’une autre vitesse ce qui évite les interruptions au niveau du moteur et donc un gain de temps considérable pour enclencher ou déclencher une vitesse.

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. WOIRHAYE dit :

    Bonjour , j ai mon permis B depuis 1987 , j ai roulé en CAN AM avant 2011 , je voudrais savoir , avec examen court , quelle type de moto je peux conduire , en boite auto , limitée en puissance ? formation complémentaire etc etc Merci

  2. Camille Ardu dit :

    Très bien comme article, mais il aurait été encore mieux si vous aviez donné quelques exemples de motos « automatique » ..
    Je ne savais même pas que cela existait, hormis pour les scooters.
    Pourriez vous donner quelques références en montant dans les cylindrées ?

    • Camille Ardu dit :

      😉 je me répond à moi même ayant trouvé une de vos pages avec trois exemples.

      [url]//motoconseils.com/les-differents-types-motos-transmission-automatique/
      [/url]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *