Astuces pour réussir son permis moto en 5 étapes

Vous allez découvrir ci-dessous les CINQ points essentiels afin de devenir l’heureux possesseur du permis moto :

réussir son permis moto

Point 1 : se renseigner sur la qualité de formation délivrée
Avant de choisir une moto école assurez-vous que la moto école pratique un apprentissage suivi et de qualité. L’instructeur doit être à l’écoute de l’élève et lui apprendre les enseignements fondamentaux afin que l’élève puisse obtenir facilement son permis moto.

Pour se faire, n’hésitez pas à vous rendre sur place et interroger les différents élèves de la moto école afin de vous assurer que l’enseignement est de bonne qualité.

Point 2 : pensez à vous équiper correctement dès la première leçon
Choisissez d’entrée des bonnes chaussures sans lacets pour éviter tout soucis sur le plateau :  « personnellement j’ai perdu du temps au plateau moto à cause de chaussures type chaussures de sécurité avec lesquelles je n’étais pas à l’aise sur la machine. J’ai ensuite opté pour des bottes de moto avec lesquelles j’ai pu voir la différence (fabuleux). »

Pour le casque, pensez également à prendre un casque avec des lunettes solaire incorporées car lors de la conduite vous risquez d’être surpris en voyant les effets des rayons du soleil sur sol mouillé (on ne voit plus rien). Toujours pour le casque : n’oubliez surtout pas les autocollants réfléchissant sinon vous serez directement recalé !

Enfin, niveau textile équipez-vous d’un vrai blouson de moto, d’un pantalon de moto et d’une paire de gant de moto : bannissez les blousons classiques, pantalons de jogging ou basket car ça fait très mauvais genre vis à vis de l’inspecteur. « J’ai déjà vu des élèves recalés à cause de leur tenue vestimentaire qui ne correspondait pas à la tenue du motard ».

Enfin, commencez dès que possible à réviser vos fiches moto car dans la plupart des cas l’élève est recalé parce qu’il ne connait pas ses fiches. Se serait dommage d’être recalé à cause des fiches moto…

Point 3 : doucement mais sûrement
Rien ne sert de courir, vous êtes là pour apprendre. Inutile d’essayer de battre un record mais entraînez-vous tranquillement et passez la première épreuve une fois que vous vous sentirez prêt(e).

Pour le rapide : globalement pour le rapide il ne faut pas trop réfléchir mais surtout bien s’entraîner. C’est un parcours sur lequel il ne faut pas hésiter car le chrono tourne et où un seuil minimum de vitesse à atteindre est demandé. Voir le détail plateau rapide >>

Pour le lent : c’est un peu plus subtile : on n’oublie pas de porter le regard sur la prochaine porte. Voir le détail plateau lent >>

 Pour la circulation : on fait la même chose qu’en voiture mais on est plus vigilant (on tourne bien la tête aux intersections et on regarde dans ses rétros).

Point 4 : on passe sans stress
Inutile de stresser, c’est juste un permis moto et donc principalement une utilisation destinée au loisir. Le stress peut vous faire échouer une plateau ou une circulation moto. Par précaution, je vous invite à consulter cet article pour découvrir les solutions permettant de lutter contre l’invasion du stress.

Point 5 : on récupère son permis moto à la préfecture

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. le mien c’est 6 fois, mais j’ai trouvé l’astuce de la conduite accompagné avec une voiture en location

  2. Elhadjinho dit :

    Super site j’ai passé mon plateau hier(5 mai 2014), ça ma vraiment aidé.
    De très bon conseil à la fois pour la préparation que pour la technique et un autre conseil, apprenez vos fiche ça vous enlèvera une pression supplémentaire !
    Bon courage à tous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *