Devenir motard dans la gendarmerie nationale : détails sur la formation

Entrer dans la moto au sein de la gendarmerie

La moto a commencé à équiper la gendarmerie depuis les années 1930 mais ce n’est que dans les années 50 qu’une formation officielle commence à se mettre en place à Maison Alfort.

La formation est ensuite dispensée à l’école de Fontainebleau comme c’est encore le cas aujourd’hui.

Conditions pour devenir motard de la gendarmerie

Pour devenir officiellement motard de la gendarmerie, vous devez au préalable disposer du concours de sous-officier au minimum. Par contre, il n’est pas nécessaire d’avoir son permis moto.

Vous devez ensuite remplir les conditions suivantes :

  • Avoir moins de 35 ans
  • Mesurer au minimum 1m70 aussi bien pour les hommes que pour les femmes

Déroulement de la Formation / Examen

L’examen se déroule en deux temps :

  • Un pré-stage : moment où les candidats sont évalués durant une semaine.
  • Le stage : formation de 10 semaines pour les candidats ayant passés avec succès le pré-stage.

L’élève motard devra donc apprendre à manier sa machine dans tous types d’environnements et dans toutes sortes de situations. L’élève devra passer des épreuves sur piste, en enduro, sur route et également sur circuit. Et pour terminer l’élève devra suivre des cours théoriques imposés.

Une formation à renouveler tous les 6 ans

Une fois la formation obtenue, le gendarme motard devra se remettre à niveau durant 2 à 3 jours et, dans le cas où le niveau aurait pu baisser le gendarme devra refaire un nouveau stage de mise à niveau sur 7 jours.

Affectations

Dans la majorité des cas les motards sont affectés dans les Escadrons Départementaux de Sécurité Routière quant aux autres (une minorité) rejoignent l’escadron de la Garde Républicaine.

Vous aimerez aussi...

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

wpDiscuz